Contenu

Barrage de Coiselet

 

Le barrage de Coiselet, exploité par EDF, se situe à la limite des départements de l’Ain et du Jura, sur le territoire des communes de Samognat (01) et Thoirette-Coisia (39). La DREAL Bourgogne-Frandhe-Comté est en charge de cet ouvrage. Toutefois, le risque étant majoritairement dans l’Ain, il a été décidé que le préfet de l’Ain soit coordonnateur de ce PPI.

 

Les articles R741-18 et suivants du code de la sécurité intérieure (CSI) disposent que chaque grand barrage ayant une capacité de plus de 15 millions de mètres cube et une hauteur de plus de 20 mètres est soumis à l’élaboration d’un plan particulier d’intervention (PPI).

Le barrage de Coiselet entre dans cette catégorie d’ouvrages et dispose actuellement d’un PPI révisé le 13 avril 2021.

Le PPI, établi sous l’autorité du préfet coordonnateur, décline, pour le risque considéré, les orientations de la politique de sécurité civile en matière notamment de mobilisation de moyens, d’information et d’alerte.

Il définit les mesures de sauvegarde et de protection à mettre en œuvre ainsi que les missions et responsabilités de chacun des intervenants. Il comprend notamment la description générale de l’installation, le périmètre du plan et la zone d’application, les moyens de secours pour faire face aux risques particuliers considérés et les mesures incombant à l’exploitant pour la diffusion de l’alerte.

Le secteur géographique sur lequel le présent plan s’applique comprend quatre départements : l’Ain, le Jura, le Rhône et l’Isère. Il s’agit donc d’un PPI interdépartemental.

Selon l’analyse des risques et l’étude de l’onde de submersion, le risque de rupture du barrage de Coiselet concerne au total 52 communes, dont 3 en zone de proximité immédiate (ZPI) et 49 en zone d’inondation spécifique (ZIS). Les communes concernées sont listées dans ce PPI.

 
 

Documents associés :