Contenu

Cérémonie d’hommage aux gendarmes décédés en service

 

Jeudi 16 février, Arnaud COCHET, préfet de l’Ain, a présidé la cérémonie d’hommage aux gendarmes morts dans l’exercice de leurs fonctions au groupement de gendarmerie de Bourg-en-Bresse, aux côtés des autorités civiles et militaires.

 

Cette journée d’hommage national aux gendarmes décédés dans l’accomplissement de leur devoir a été instituée par le ministre de la défense en 1993.

Lors de cette cérémonie, Monsieur le préfet de l’Ain a lu le message du ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux (format pdf - 130.2 ko - 16/02/2017) .

Ce témoignage est "un moment important qui rappelle tout ce que la Nation doit aux gendarmes, comme aux policiers : le courage, le dévouement, la force d’âme, le sens de la fraternité qui sont les vôtres, ainsi que les sacrifices auxquels vous consentez afin de défendre nos libertés et de protéger les Français en toutes circonstances, au quotidien comme dans les pires situations de crise."

Étaient cités, dans cette allocution, le capitaine Alain NICOLAS, tué le 21 mai 2016 lors d’une intervention pour tenter de maîtriser un forcené à Gassin (Var), et le chef d’escadron Christian RUSIG, tué le 30 novembre 2016 après avoir été percuté par un automobiliste refusant de se soumettre à un contrôle routier, à Tarascon-sur-Ariège (Ariège).

Une gerbe de fleurs a été déposée par le préfet et le colonel GUILLAUME, cheffe du groupement de gendarmerie départementale de l’Ain.