Contenu

Semaine de lutte contre les risques routiers professionnels dans l’Ain : tous mobilisés !

 

La route est la première cause de mortalité au travail. Dans l’Ain, 40 % des accidents ont lieu sur le trajet domicile – travail. Pour lutter contre ce fléau, le Pôle sécurité routière État / Département a organisé du 13 au 17 novembre 2017 la semaine du risque routier professionnel.

 

L’objectif était double :

  • aller à la rencontre de la diversité des salariés en ciblant des lieux de travail différents (administration, grande entreprise, PME) et en cherchant à sensibiliser le public par des mises en situation avec voiture tonneau, Testochoc, lunettes alcool, et des échanges directs avec les forces de sécurité et de secours ;
  • aller à la rencontre des employeurs en leur proposant de signer une charte « S’engager pour la sécurité routière professionnelle » (format pdf - 186.2 ko - 28/11/2017) et en se rendant à la CCI pour informer ces employeurs de leurs responsabilités et obligations.

Quatre événements ont émaillé cette semaine du risque routier professionnel.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

  • Sensibilisation des agents publics : État, forces de l’ordre, collectivités

Le préfet et le président du Conseil départemental ont signé la Charte et se sont fait « flasher » à côté de Sam, comme tous les autres agents.

Les agents ont pu observer une démonstration d’intervention dans la Cour d’honneur par les sapeurs-pompiers. Ils ont de plus échangé avec les gendarmes, les policiers, les IDSR, et ont pu monter dans la voiture « Testochoc ».

  • Responsabilité sociétale des grandes entreprises : l’exemple de la Poste

Le directeur régional adjoint de La Poste et le directeur des sécurités de la préfecture ont signé la Charte et se sont engagés pour la sécurité routière professionnelle.
Les salariés de La Poste ont pu essayer la voiture Testochoc dans la cour de la plateforme de tri. A l’intérieur un IDSR et un gendarme animaient un atelier « lunettes alcool » et un stand « Je me fais flasher pour la sécurité » avec Sam.

  • Informer les employeurs sur leurs obligations : intervention à la CCI

La préfecture a animé une réunion pour informer les employeurs au sujet de l’obligation de désigner les conducteurs ayant commis une infraction. Une fiche « réflexe » (format pdf - 30.7 ko - 28/11/2017) rédigée par la préfecture (en pièce jointe) a par la suite été adressée aux employeurs.

  • Les PME mobilisées : l’engagement pris par les sociétés ambulancières

Le préfet a signé la Charte avec le gérant de Bourg Service Ambulances Taxis. Le secrétaire général a signé cette Charte avec le gérant de Jussieu Secours.
Les salariés de ces deux PME ont ensuite pu tester la voiture « Tonneau » dans le garage de leur entreprise. Ils ont aussi pu se faire flasher avec Sam, tester les lunettes alcool, échanger avec les IDSR.

En complément, des contrôles routiers thématiques ont été organisés avec la police, la gendarmerie et la DREAL.

Trois idées fortes ont été mobilisées au cours de cette semaine

  • Proximité : aller à la rencontre des salariés sur leur lieu de travail est un atout important. Le public est réceptif, engagé. Le Pôle sécurité routière avait déjà constaté ce phénomène en organisant une manifestation Sécurité routière à l’usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse.
  • Action : sensibiliser les salariés en les mettant en mouvement par des ateliers animés par les IDSR plutôt qu’en diffusant un discours ou des flyers.
  • Engagement des services de l’État : le corps préfectoral s’est déplacé dans les entreprises concernées ; les services de police, gendarmerie et les sapeurs-pompiers ont également répondu présents. Cet engagement crée une dynamique améliorant la réceptivité du public.

La presse a bien relayé ces événements

Trois articles dans Le Progrès : un le mercredi 15 sur la manifestation à La Poste, un le vendredi 19 novembre sur l’action dans les PME ambulancières, et un le lundi 20 novembre sur la réunion à la CCI.
Deux radios ont fait des interview et reportage : RCF sur l’événement à la préfecture, et FC Radio sur la semaine du risque routier professionnel en général.