Contenu

Réunion du réseau AIN ATITUD sur le thème "gestion économe du foncier" du 12.12.2019

 

Le 12 décembre 2019, la DDT de l’Ain a accueilli dans ses murs le réseau Ain Atitud, pour sa 6ème réunion d’échanges, sur le thème du foncier.

 

Le directeur départemental des territoires, après quelques mots d’accueil et de remerciements, est revenu sur l’importance actuelle d’une gestion économe du foncier, qui est au cœur des politiques publiques que les membres du réseau déclinent sur les territoires. Il a rappelé les nombreuses démarches en cours sur ce sujet.
La part des surfaces imperméabilisées du territoire métropolitain pourrait avoir doublé entre 1980 et 2030 si le rythme de consommation actuel n’est pas fortement réduit.
La part dédiée à l’habitat est très importante, alors que le lien entre étalement urbain et croissance démographique n’est pas établi.
Les réflexions sur le foncier intègrent aujourd’hui des dimensions jusqu’à présent absentes et soulignent le caractère polymorphe de ce patrimoine en tant que ressource pour le développement, à travers la reconnaissance de la diversité des services qu’il rend, notamment environnementaux, patrimoniaux, économiques et sociaux.
Faire du foncier un patrimoine commun à préserver reste un enjeu, s’agissant de protéger un bien matériel qui relève toutefois de la propriété privée.
Des solutions existent cependant, que la présente réunion va permettre de mettre en exergue.

Patrick Béranger, de la DDT 01 a présenté un nouvel outil informatique, développé pour la mesure du potentiel densifiable, et qui sera mis à disposition des territoires.

Lucile Linard a développé ensuite le travail qui a été produit dans le Pays de Gex, à partir d’une méthodologie proche de celle qui vient d’être présentée.

Présentation de quelques exemples concret d’usage économe de foncier ou du patrimoine bâti vacant sur les communes de Ceyzeriat, Belleydoux et Nantua.

MM. Gilles Thomasset et Régis Petit, élus de la communauté de communes du Pays Bellegardien sont ensuite venus témoigner de leur expérience dans le cadre de l’élaboration du SCoT et du PLUiH de leur collectivité.

En conclusion, le directeur départemental des territoires, après avoir remercié participants et intervenants de la réunion, a souligné la qualité des témoignages et l’intérêt porté à la préservation du foncier, qui n’est pas une ressource inépuisable.