Contenu

Réunion du réseau Ain Atitud sur le thème de la "loi LOM" du 22.09.20

 

Le 22 septembre 2020, la DTT de l’Ain a accueilli à Alimentec le réseau Ain Atitud pour sa 7ème réunion d’échanges, sur le thème de la « loi LOM ».
Le directeur départemental des territoires, après quelques mots d’accueil et de remerciements, est revenu sur la mobilité.
La loi d’orientation des mobilités a été élaborée à la suite des assises nationales de la mobilité en 2017 qui ont donné lieu à de très nombreuses contributions de la part des 64 ateliers territoriaux, 320 ateliers thématiques et 114 ateliers de l’innovation mis en place.
Promulguée le 24 décembre 2019, la loi réforme en profondeur le cadre général des politiques de mobilités, en intégrant les enjeux environnementaux.
Outre une série de mesure destinées à garantir un meilleur fonctionnement des transports, le texte vise à :
- apporter des solutions de mobilités dans tous les territoires pour sortir de la dépendance à l’automobile.
- accélérer la croissance des nouvelles mobilités
- réussir la transition écologique
- enfin la loi affiche un programme de financement ambitieux pour les investissements dans des infrastructures de transport du quotidien, notamment ferroviaires.

Certains ont accepté de partager avec nous leur lecture des enjeux et des objectifs de cette importante politique publique dans la vie des gens.

- la communauté d’agglomération du Pays de Gex a expliqué ses motivations et conditions de la prise compétence AOM et la communauté de communes de Bugey Sud a présenté comment elle agissait sans prise de compétence
- l’ALEC est intervenue pour montrer aux collectivités qu’elle pouvait leur apporter des conseils
- le bureau TTK a développé l’étude en cours sur les indicateurs de la mobilité via les outils de connaissance
- enfin, France Mobilité a présenté les outils d’accompagnement : présentation des financements disponibles, organisation de la gouvernance…

En conclusion, le directeur départemental des territoires, après avoir remercié participants et intervenants de la réunion, a souligné la qualité des témoignages et l’intérêt porté à la loi « LOM », sujet central dans nos préoccupations à la fois en termes de mobilité et développement durable que d’aménagement du territoire.