Contenu

Règlement départemental de défense extérieure contre l’incendie

 

La lutte contre l’incendie représente environ 2 900 interventions pour les services d’incendie et de secours de l’Ain.
Les sinistres peuvent avoir de lourdes conséquences sur le plan humain, mais aussi bâtimentaire, matériel, financier, économique.

 

Pour s’adapter aux nouveaux risques en matière d’incendie, une adaptation du dispositif de défense contre l’incendie était nécessaire. Elle vise à :

  • améliorer ou maintenir le niveau de sécurité en développant ou confortant une défense extérieure contre l’incendie (DECI) efficiente et rationnelle ;
  • inscrire la DECI dans une approche globale de gestion des ressources en eau et d’aménagement durable des territoires ;
  • optimiser les dépenses financières en lien avec les nouvelles exigences ;
  • préciser les rôles respectifs des communes, des établissements publics de coopération intercommunale, du service départemental d’incendie et de secours et des autres partenaires dans ce domaine ;
  • mettre en place une planification de la DECI.

La DECI comprend :

  • le dimensionnement des besoins hydrauliques ;
  • la création et la réception des points d’eau incendie (PEI) ;
  • le contrôle et la gestion des ressources en eau ;
  • l’information et le renseignement opérationnel.

Dorénavant, si les sapeurs-pompiers ont à leur charge la lutte contre les incendies, il est de la responsabilité du maire ou du président de la communauté de communes d’assurer la fourniture de l’eau nécessaire aux secours pour éteindre les feux par la mise à disposition de PEI.

Arnaud COCHET, préfet de l’Ain, a adopté ce règlement par arrêté préfectoral.

Pour le consulter, cliquez ici (format pdf - 1.5 Mo - 20/04/2017) .