Contenu

Référendum en Nouvelle-Calédonie, pensez à la procuration

 

Le 4 novembre 2018, Environ 160 000 Calédoniens seront appelés à se prononcer sur l’indépendance de cet archipel de l’océan Pacifique, français depuis 1853. Si vous n’êtes pas sur place pour voter, pensez à la procuration.

 

La procédure est simple :

  • Apportez une pièce d’identité et un justificatif de votre impossibilité à vous rendre dans un bureau de vote, par exemple un billet d’avion, un justificatif de domicile, un certificat de scolarité…
  • Faites enregistrer votre procuration dans un commissariat de police, une gendarmerie, un tribunal d’instance ou à l’étranger dans un consulat ;
  • Prévenez la personne à qui vous avez donné procuration.

À qui donner procuration ?

Vous ne pouvez donner procuration qu’à un autre électeur également inscrit sur la liste spéciale pour la consultation et dans la même commune que vous.

Attention ! Chaque électeur ne peut recevoir qu’une seule procuration établie sur le territoire français. Assurez-vous auprès de votre mandataire qu’il n’a pas déjà une autre procuration. Ne tardez pas, tenez compte des délais d’acheminement par courrier !

en grand format (nouvelle fenêtre) en grand format (nouvelle fenêtre)