Contenu

Prévention de la radicalisation

 
Logo Stop Djihad

Retour sur le séminaire de sensibilisation qui s’est tenu le 15 janvier 2016 à la préfecture de l’Ain.

 

Près d’une centaine de personnes avaient répondu à l’appel du Préfet Laurent Touvet qui ouvrait cette journée en rappelant la situation inédite dans laquelle se trouve notre pays, et la nécessité de mettre en œuvre à la fois des stratégies de prévention impliquant l’ensemble des institutions investies dans le champ de la politique sociale, et en même temps des procédures internes favorisant la collecte et l’évaluation des signalements.

L’objectif de cette journée était de permettre la compréhension du phénomène de radicalisation, de présenter des situations et méthodes utilisées par les professionnels pour identifier les situations, pour prendre en charge des jeunes en voie de radicalisation et/ou radicalisés et pour accompagner les familles.

Les participants, essentiellement des élus des collectivités territoriales et des cadres des services de l’État, ont pu entendre les intervenants suivants :

  • Monsieur Faker Korchane (journaliste indépendant) sur les concepts-clefs de l’Islam et l’instrumentalisation du fait religieux
  • Un représentant de l’Unité de Coordination de la Lutte Anti-Terroriste (UCLAT) sur les filières terroristes et le contexte géopolitique en Syrie
  • Monsieur François Trichet (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires - MIVILUDES) sur le phénomène d’emprise mentale, d’endoctrinement
  • Monsieur Arnaud Colombié (Secrétariat Général du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance SG-CIPD) sur la réponse publique et les dispositifs partenariaux à mobiliser.

Tous les retours furent très positifs, indiquant que cette journée avait répondu aux attentes :

  • de compréhension des mécanismes mis en œuvre dans les processus de radicalisation et d’emprise
  • de prévention et de prise en charge des jeunes et des familles
  • de connaissance des outils des professionnels en matière de mesures de protection de l’enfance et de la jeunesse
  • d’une meilleure connaissance des dispositifs existants et de leur articulation.

Pour plus d’informations sur le sujet :

Suivez le compte Twitter : @stopdjihadisme