Contenu

Plan de gestion d’une épizootie

 

Le département de l’Ain conserve une activité agricole importante économiquement.
La géographie de l’Ain est caractérisée par la dualité de son relief :
- la partie occidentale est un pays de plaines avec la Bresse, la plaine de l’Ain, le Val de Saône ou de bas plateaux comme les Dombes,
- la partie orientale est constituée de cluses, vallées et montagnes de type jurassien, dont les sommets du Jura : le Pays de Gex, le Bugey, le Revermont.
Situé au nord de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ain est limitrophe avec les départements du Jura et de la Saône et Loire de la région Bourgogne-Franche-Comté.
A l’Est, de nombreux échanges ont lieu à la frontière avec la Suisse, sous couvert d’accords qui donnent une équivalence aux transactions, sur le plan sanitaire, à ce qui existe avec les pays de l’Union Européenne. Il s’agit notamment des 1670 exploitations de bovins (viande et lait), 730 d’ovins (20 000 brebis (race à viande), 5800 chèvres ainsi que de très importantes filières porcines et avicoles (notamment le label de plein air sous signe de qualité (Bresse, Label de l’Ain)

 

La survenue d’événements sanitaires majeurs comme cela a été le cas avec certaines maladies animales contagieuses peut avoir un impact sur la santé publique et sur l’économie de l’agriculture et des filières animales.

Il peut s’agir de zoonoses, maladies animales et transmissibles à l’Homme ou encore de maladies exclusivement animales mais dont la contagiosité élevée peut donner lieu à des épizooties responsables de graves conséquences économiques.

Une épizootie est une maladie animale susceptible d’affecter rapidement un très grand nombre d’animaux dans une région donnée. Elle correspond pour l’animal à ce qu’est une épidémie pour l’Homme.
Les pertes, directes et indirectes liées aux épizooties sont le fait de mortalités, de chutes de production, de limitations de la commercialisation des animaux et des produits, d’entraves commerciales ou encore de pertes de marchés.

Face à de tels dangers sanitaires, il convient de réduire nos vulnérabilités par des mesures de prévention, mais aussi de préparer une la meilleure organisation possible. C’est l’objet de cette disposition spécifique de l’ORSEC.

 
 

Documents associés :

  • > 2019 08 26 orsec epizootie - 13.4 Mo - 26/08/2019
    Temps de téléchargement estimé : 3 min 39 s (512 K), 1 min 49 s (1024 K), 54 s (2 M), 21 s (5 M).