Contenu

Parcours SESAME vers l’emploi dans le sport et l’animation pour les metiers de l’encadrement

 
logo citoyens du sport

Le dispositif « SESAME » est mis en place afin de favoriser l’accès à une qualification pour les jeunes rencontrant des difficultés d’insertion dans le monde du travail, dans les filières sportives et de l’éducation populaire.

 

Public prioritaire
Les jeunes de 16 à 25 ans en difficulté d’insertion sociale et professionnelle, résidant principalement au sein des quartiers « politique de la ville », ainsi qu’en zone de revitalisation rurale.

Principes

  • Un dispositif qui s’inscrit dans la durée
  • Une aide financière sera affectée à chaque jeune repéré afin de prendre en charge une part du coût de formation
  • Un accompagnement individualisé par un référent départemental

Effectif
Deux cents jeunes seront concernés en 2016 dans la région Auvergne Rhône Alpes.

© Sophie Boisteau/MEDDE-MLETR

Des qualifications complémentaires
La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) a décidé de proposer des formations débouchant sur une qualification BAFA et (ou) un certificat de qualification professionnelle (animateur loisir sportif ou périscolaire). L’objectif est d’apporter une première qualification au jeune mais aussi de s’assurer de son choix professionnel. En outre, le certificat de qualification professionnelle permet une insertion dans le monde du travail, même si celui-ci ne représente qu’une étape dans le cheminement professionnel.

Prise en charge
La DRJSCS prendra en charge tout ou partie des frais pédagogiques liés à ces deux parcours de formation uniquement dans le cas où les jeunes ne sont pas salariés.

Modalités d’organisation

  • Recensement et positionnement Dans l’Ain, la direction départementale de la cohésion sociale, a la charge de repérer les jeunes susceptibles de s’inscrire dans un tel dispositif en s’appuyant nécessairement sur les missions locales. Un entretien professionnel permettra :
    • D’analyser les capacités du jeune en vue de la poursuite du parcours de formation
    • De proposer un parcours adapté
    • De programmer un suivi personnalisé
  • Orientation vers un parcours de formation Le référent pourra proposer aux jeunes repérés un parcours de formation adapté en fonction de leurs capacités et de leurs projets professionnels. Une programmation des offres de formation sera diffusée en fin d’année.
  • Des outils
    • Un dossier de suivi du jeune depuis la phase de positionnement jusqu’aux phases finales de qualification
    • Un fichier informatique dont l’intérêt sera de suivre en temps réel l’évolution des jeunes dans leur parcours
    • Une évaluation trimestrielle sera organisée en présence des référents afin de faire un point de situation et d’envisager la poursuite du processus.

Partenariat

  • Les missions locales seront sensibilisées à la mise en place de ce dispositif afin de coordonner les actions de repérage et de suivi des jeunes.
  • Le centre d’éducation populaire et de sport Rhône-Alpes s’est engagé à accueillir des jeunes repérés dans le cadre de ce dispositif dans le but d’une remobilisation et de découverte de supports d’activités physiques et sportives.

Pour plus d’informations contactez la DDCS