Contenu

Le restaurant inter-administratif à Bourg-en-Bresse ouvrira ses portes en 2015

 

Le restaurant inter administratif de Bourg -en-Bresse baptisé "Les Marronniers" succédera en mars 2015 au restaurant inter-entreprises porté par La Poste.

 

Dès le mois d’octobre 2011 lorsque La Poste a fait connaître son projet de fermeture de l’actuel RIE le préfet a engagé une démarche de création d’un RIA avec le souci de maintenir une offre de restauration aux agents de l’ensemble des administrations de Bourg-en-Bresse.

Après une étude qui a conclu à la viabilité d’un tel équipement sur la ville de Bourg-en-Bresse comptant un grand nombre d’agents publics, la direction générale de l’administration et de la fonction publique a rendu un avis favorable pour la création d’un RIA à Bourg en Bresse d’une capacité de 300 repas par jour et s’est engagé au financement du projet à hauteur de 3 millions d’euros.

Après plusieurs hypothèses d’implantation, l’emplacement retenu pour ce restaurant devant se trouver à moins de 500m de la plupart des administrations du centre de Bourg-en-Bresse est un terrain de l’Etat située au-dessus du parking de la direction départementale des territoires complété en bordure de la rue des Marronniers par une petite parcelle sur laquelle étaient implantés des garages désaffectés que la ville de Bourg-en-Bresse a cédé pour l’euro symbolique. Il a donc vocation à être regagné à pied par ses convives.

Le préfet est maître d’ouvrage et la DDT est le conducteur d’opération. Cette dernière a lancé un concours d’architecte qui a abouti au choix du maître d’œuvre en mars 2013 pour un début de chantier en décembre de la même année. Le bâtiment devrait être livré en février 2015 pour permettre un début d’exploitation en mars.

A ce stade de l’avancée des travaux, une petite présentation de l’ouvrage s’impose. L ’entrée des convives se fera par la rue des Marronniers, après la maison classée au titre des monuments historiques qui fait l’angle avec la rue Bourgmayer. D’une architecture simple et épurée et doté d’une toiture terrasse végétalisée, le bâtiment s’intègre parfaitement avec l’architecture médiévale voisine.
En entrant, une petite cour offrira un espace ouvert à la cafétéria en rez de chaussée pour la pause café indépendamment de la salle à manger de l’étage.
La salle de restauration d’une capacité de 160 places, à l’étage, sera orientée au sud et à l’ouest et dispose d’un puits de lumière central. Une petite salle attenante permettra d’accueillir des groupes. La cuisine, également à l’étage, disposera de locaux fonctionnels.

Le mode de gouvernance des RIA est de type associatif. L’Association de gestion du RIA les Marronniers dit l’ARIM est déclarée depuis juillet 2014 et travaille plus que jamais à la mise en place de la gestion pour l’ouverture du restaurant. Son président est Jean-Claude Dacher, agent de la préfecture.

Les convives seront les agents relevant des administrations ayant signé une convention de fonctionnement avec l’ARIM. Les administrations associées participent aux dépenses de fonctionnement du RIA, cette participation venant en déduction du prix du repas payé par leurs agents. Ces administrations seront également représentées au conseil d’administration de l’ARIM. 
D’autres convives pourront fréquenter le RIA. Ce sont les agents qui relèvent d’administration ayant signé une convention de restauration d’adhésion. Pour ceux-ci, une subvention fixée contractuellement pourra venir en déduction du prix du repas payé par leurs agents ou leurs titres restaurant seront acceptés.

La convention de fonctionnement est en cours de signature entre les administrations souhaitant s’associer. Les autres administrations, établissements publics ou entreprises publiques souhaitant faire profiter de cette offre de restauration à leurs agents peuvent dès à présent faire connaître leur intention de signer une convention de restauration auprès du président de l’ARIM.