Autres communiqués de presse

Contenu

Le préfet prend de nouvelles mesures contre le Gaec du Perrat

 

Le préfet ordonne l’évacuation des poules sous 3 semaines ainsi que le nettoyage et la désinfection des bâtiments

 

Le Gaec du Perrat, exploitation avicole située sur la commune de Chaleins, dans l’Ain, fait l’objet d’un arrêté d’urgence ce vendredi 27 mai 2016 par lequel le Préfet du département, sur instruction de Ségolène Royal et Stéphane Le Foll, demande que les bâtiments d’élevage soient vidés et nettoyés sous un délai de 3 semaines.

Cette décision exceptionnelle est l’aboutissement d’une succession de procédures administratives et pénales à l’encontre de cette exploitation qui avait, depuis quelques mois, montré de grandes difficultés à respecter les prescriptions techniques d’entretien et de nettoyage des bâtiments dans lesquels pondent les poules.

De surcroît, cet élevage est en très grande difficulté économique, avec un nombre d’employés devenu insuffisant pour remplir correctement les taches quotidiennes d’un élevage. L’activité ne peut plus être assurée dans le respect des normes environnementales.

Ces derniers jours, la préfecture de l’Ain a cherché différentes solutions pour les animaux de cet élevage, qui n’a plus les moyens de poursuivre son activité. Jusqu’à ce que l’évacuation soit complète, l’administration sera vigilante à ce que les animaux continuent d’être entretenus dans des conditions compatibles avec leurs besoins physiologiques.

L’État sera vigilant aux possibilités de réembaucher localement les employés de l’exploitation, et travaillera de concert avec l’administrateur désigné par le tribunal de grande instance de Bourg en Bresse dès mars 2016.

La situation économique du Gaec du Perrat ne permettant plus à l’éleveur de se fournir en aliments, la Préfecture a obtenu en urgence des fournisseurs d’aliments qu’ils maintiennent les livraisons afin que les animaux continuent d’être entretenus.
L’éleveur continue sa recherche de solutions d’évacuation des animaux.