Réseau départemental de l’aménagement des territoires

Contenu

Lancement du réseau départemental de l’aménagement des territoires

 

Le 1er mars 2018, les salons de la préfecture ont accueilli les élus et les techniciens des communautés de communes, des communautés d’agglomérations et des syndicats mixtes de SCoT (schéma de cohérence territorial) pour le lancement du réseau départemental de l’aménagement.

Sous la présidence du préfet et animée par la direction départementale des territoires, cette première réunion avait pour but de définir les objectifs, les contours et les modes de fonctionnement du réseau départemental de l’aménagement.

Le préfet a rappelé le contexte : un département dynamique avec des enjeux variés, et pour les collectivités des défis multiples à relever, des compétences diverses et croisées à maîtriser pour un développement durable et équilibré des territoires. Il a souligné l’insuffisance en ingénierie dans la plupart des collectivités du département et proposé la création du réseau d’aménagement pour croiser, élargir la vision et assurer la cohérence territoriale.

Ce réseau d’aménagement à l’échelle départementale a vocation à favoriser une meilleure efficacité de l’action des collectivités et une meilleure prise en considération des enjeux portés par l’État dans la définition de leurs projets territoriaux. Il pourra également associer aux différentes réflexions les territoires limitrophes ainsi que différents partenaires de son développement.
Placé au bénéfice des territoires, il doit constituer un lieu d’échanges de proximité sur différentes pratiques d’aménagement, sur la conduite de projets exemplaires, sur les connaissances locales, entre autres, dans le domaine de la transition écologique.
Il s’appuiera sur des moyens d’échanges collaboratifs, notamment par des réunions et des publications périodiques et un site d’échanges partagés sur internet.

Le premier temps de la réunion a été consacré à un échange entre les participants sur les objectifs du réseau et les modalités de son fonctionnement.

En deuxième partie de la réunion, les participants ont pu travailler au sein de deux ateliers, l’un consacré à la notion de compatibilité dans les documents d’urbanisme, le second aux plans climat air énergie territoriaux et leur synergie avec les différents documents de planification.

En fin de séance, l’ensemble des participants a approuvé la création de ce réseau départemental de l’aménagement et a manifesté son intention d’y adhérer.