Contenu

La rénovation énergétique des bâtiments dans l’Ain et son financement

 

Laurent Touvet, Préfet de l’Ain et Bruno Lechevin, Président de l’ADEME ont organisé une réunion d’information sur le thème de la rénovation énergétique des bâtiments et de son financement, le mardi 19 janvier 2016 dans les salons de la Préfecture de l’Ain.

 

Lancé en 2013, le Plan de Rénovation Énergétique de l’Habitat (PREH) fixe des objectifs annuels ambitieux sur le territoire national, en matière de rénovation des bâtiments existants. A compter de 2017, ce sont 380 000 logements privés dont 50 000 occupés par des habitants en situation de précarité et 120 000 logements sociaux qui devront être rénovés chaque année.

Ce plan vise à réduire la facture énergétique des ménages et notre dépendance aux énergies fossiles mais aussi à lutter contre la précarité énergétique. En informant et en orientant les particuliers vers les solutions de rénovation les plus adaptées à leur logement et en structurant la filière professionnelle de la rénovation, créatrice d’emplois, le PREH a été l’impulsion qui a présidé à la création de plateformes locales de rénovation énergétique.

En juillet 2014, l’État, l’ADEME et la DREAL, ont lancé un appel à manifestations d’intérêt (AMI) pour la création de plateformes locales de la rénovation énergétique. Ces outils d’accompagnement des particuliers à chaque étape de leur projet de rénovation énergétique, se développent depuis lors dans toute la France.

C’est le cas dans le département de l’Ain où deux collectivités s’engagent : le Syndicat mixte Cap 3 B du bassin de Bourg-en-Bresse et la Communauté de Communes du Pays de Gex (CCPG).

Ces deux plateformes s’inscrivent dans les objectifs du Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) et ceux des démarches Territoire à Energie Positive (TEPOS).
L’animation de l’ensemble des acteurs concernés, la mobilisation et la structuration de la filière professionnelle et des partenaires financiers ainsi que la structuration d’une offre plus lisible pour les particuliers constituent des enjeux primordiaux pour les plateformes locales de l’Ain.

Concrètement, cela se traduit par un accompagnement des particuliers et des copropriétés au travers de conseils gratuits pour définir leurs besoins, de diagnostics des logements et d’un plan de travaux, de mises en relation avec les entreprises adaptées, d’analyse des devis et d’aide au montage des dossiers pour l’obtention des aides financières.

Une fois les travaux réalisés, les plateformes proposent une sensibilisation à l’usage d’un logement rénové et à d’autres éco gestes ainsi que la mise en place d’un suivi des consommations d’énergie deux ans après les travaux. Les résultats permettront de valoriser la rénovation énergétique et ainsi de convaincre le plus grand nombre de réaliser des travaux dans leur logement.

Cette rencontre a été également l’occasion de signer la convention de partenariat entre la Banque Populaire des Alpes et l’ADEME.

Lire le DOSSIER DE PRESSE