Contenu

La politique de la ville dans l’Ain

 

La liste des quartiers prioritaires de la politique de la ville a été fixée par décret du 30 décembre 2014.

 

La nouvelle carte des territoires en politique de la ville est désormais connue

La politique de la ville passe à 1300 quartiers prioritaires sur 700 communes, correspondant à des zones concentrant des populations à bas revenus.

Dans le département de l’Ain,

  • les communes de Bourg-en-Bresse, Oyonnax et Montluel restent classées en quartier prioritaire de la politique de la ville.
  • les communes de Belley, Ambérieu-en-Bugey, Ferney-Voltaire, Saint-Genis-Pouilly et Bellignat entrent dans le classement.
  • En revanche, les communes de Péronnas, Saint-Maurice-de-Beynost, Miribel, Bellegarde-sur-Valserine et Arbent sortent du classement. Mais ces dernières communes pourront être classées en "territoires de veille active".

Sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville, des contrats de ville sont signés par l’État, les collectivités territoriales, et les partenaires institutionnels (bailleurs sociaux, caisse d’allocations familiales, pôle emploi, chambres consulaires, etc.) Des moyens financiers de l’État et des autres partenaires sont mobilisés.

Ces contrats de ville sont signés pour la période 2015-2020.

  • Ils s’appuient sur un projet de territoire défini à l’échelle intercommunale et reposent sur 3 piliers : cohésion sociale, renouvellement urbain, développement économique.
  • Ils prennent en compte 5 priorités transversales :
    • les jeunes,
    • l’égalité femmes/hommes,
    • la lutte contre les discriminations,
    • la culture (mémoire des quartiers),
    • les valeurs de la République.
  • Ils doivent intégrer la participation des habitants : création de Conseils citoyens.

Pour tout savoir sur la politique de la ville et les quartiers prioritaires du département de l’Ain :
Consulter le site de la politique de la ville
Consulter le site du commissariat général à l’égalité des territoires