Contenu

Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et des combats en (...)

 

La loi du 6 décembre 2012 a instauré le 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Le 19 mars 1962, entraient en vigueur les Accords d’Evian, devant mettre un terme à ce qui ne sera dénommé qu’en 1999 la « Guerre d’Algérie ».

 

Cette journée nationale commémorative, au même titre que les 13 autres inscrites au calendrier officiel, sont des journées où les Français sont invités à se recueillir devant les monuments et mémoriaux. Comme pour chaque cérémonie, les édifices publics sont pavoisés aux couleurs nationales afin que ces moments soient marqués par la communion et le souvenir, sous l’emblème national. Ces journées commémoratives doivent inviter chacun d’entre nous à toujours mieux s’approprier notre histoire nationale, que ce soit dans ses pages glorieuses ou douloureuses.

Monsieur Laurent TOUVET, Préfet de l’Ain, a présidé cet hommage, en présence des élus et des autorités militaires, à Bourg-en-Bresse.

La population était présente, tout comme les drapeaux associatifs, venus en nombre.

Cette année, le 68ème régiment d’artillerie d’Afrique de la Valbonne a souhaité, dans le cadre de la journée nationale de la réserve, mettre à l’honneur ses réservistes et promouvoir son action au profit des populations. Ainsi, le piquet d’honneur était armé de réservistes, dont trois ont été décorés au cours de la cérémonie pour leur engagement au service de la Nation.

La sous-préfète de l’arrondissement de Nantua a présidé la cérémonie à Martignat


La sous-préfète de l’arrondissement de Belley a présidé la cérémonie à Ambérieu-en-Bugey

Le sous-préfet de l’arrondissement de Gex a présidé la cérémonie à Gex

Message du secrétaire d’Etat, chargé des anciens combattants et de la mémoire (format pdf - 18.4 ko - 21/03/2016)