Contenu

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

 

Dimanche 30 avril, Arnaud COCHET, préfet de l’Ain, a assisté aux cérémonies organisées en l’honneur de la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation.

 

Comme chaque année dans l’Ain, trois cérémonies commémoratives à caractère départemental ont eu lieu. La première s’est déroulée à Bourg-en-Bresse où le préfet a déposé une gerbe de fleurs devant le monument aux morts.
Il s’est ensuite rendu à Izieu, pour se recueillir devant la stèle nationale, avant d’appeler les noms des enfants juifs déportés, des éducateurs et du directeur devant le mémorial des enfants.
Le préfet a finalement été accueilli à Nantua devant le monument des Déportés pour raviver la flamme et à nouveau déposer une gerbe de fleurs.

Cette journée, instaurée en 1954, est l’occasion de se souvenir de la déportation des populations civiles, engagées ou non dans la Résistance et des personnes persécutées parce qu’elles étaient de confession juive, ou en opposition au régime nazi.

Le département de l’Ain, au travers de ses quelque 1400 déportés, a connu principalement la déportation pour faits de résistance ou en représailles aux actions conduites par la Résistance.