Contenu

États généraux de l’alimentation

 

Les États généraux de l’alimentation ont présenté, le 21 décembre, les conclusions de cette consultation qui a réuni plusieurs acteurs tels que les agriculteurs, les ONG, les industriels, la grande distribution mais aussi les consommateurs.

 

Plusieurs objectifs :

  • assurer la juste rémunération de tous ;
  • adopter de nouveaux modes de production écologiques ;
  • permettre une meilleure informations du consommateur ;
  • rendre notre alimentation plus saine.

Pour permettre ces transformations, les différentes filières (grandes cultures, maraichage, élevage…) doivent se mobiliser autour de la création d’une loi permettant aux agriculteurs de :

  • peser davantage dans la construction des prix ;
  • favoriser les produits biologiques, locaux et écologiques dans la restauration collective ;
  • réduire l’utilisation des pesticides ;
  • lutter contre le gaspillage alimentaire et faciliter l’aide alimentaire.

Pour aboutir à ce résultat, un plan d’investissement de 5 milliards d’euros accompagnera la transformation des filières sur 5 ans. Les États généraux de l’alimentation ont pour but d’assurer des revenus plus justes aux agriculteurs et d’améliorer notre alimentation.

Plus d’informations ici.