Contenu

Coronavirus COVID-19 : vigilance dans les milieux sportifs

 

Le département de l’Ain se trouve à ce jour classé en niveau de vulnérabilité élevée ; la nette
augmentation du taux d’incidence du virus de la COVID-19 ces dernières semaines doit conduire les
Aindinois et Aindinoises à la plus grande prudence et au strict respect des gestes barrières dans toutes les situations de leur vie quotidienne et, en particulier, dans la sphère privée et amicale.

 

Outre la multiplication de foyers de contamination en milieu familial, ayant prospéré à l’occasion de
rassemblements festifs (mariages, anniversaires, etc) lors desquels les mesures barrières n’ont
manifestement pas ou peu été respectées, le département de l’Ain connaît désormais une progression inquiétante des cas détectés en milieu sportif, en particulier dans les clubs sportifs amateurs.

Le milieu sportif, notamment lorsqu’il s’agit de sports de contact, est par nature propice à la propagation de l’épidémie. Toutefois, dans un certain nombre de cas récents de contaminations, il apparaît aussi que les pratiquants se sont affranchis de règles importantes permettant, hors du terrain, de limiter au maximum les risques de contamination. Ce relâchement a des conséquences graves : en cas de non respect des consignes sanitaires, le nombre de cas-contacts - c’est-à-dire de personnes exposées au virus pour chaque personne contaminée et devant être testée - pour un cas positif peut alors être massif.

À ce titre, il convient de rappeler les principaux éléments des protocoles sanitaires à observer dans le cadre d’une activité sportive collective :

Avant la pratique du sport :
- Selon la configuration des vestiaires, une jauge de fréquentation doit être établie par les responsables de l’enceinte sportive afin de limiter les brassages de personnes,
- Les utilisateurs des locaux sportifs doivent être individuellement connus des organisateurs pour pouvoir être contactés par les autorités sanitaires en cas de détection d’un cas positif dans leur entourage sportif,
- La distanciation physique d’au moins un mètre entre chaque personne et l’obligation de port du masque doivent être respectés en toute circonstance hors du terrain,
- L’accès aux douches peut être autorisé, à condition que la distanciation physique soit appliquée et que les infrastructures sanitaires soient régulièrement et scrupuleusement nettoyées,
- Les locaux doivent être aérés après chaque utilisation,
- Les pratiquants sportifs présentant des symptômes ou susceptibles d’avoir été exposés au virus doivent s’abstenir de toute pratique sportive.

Pendant et après la pratique du sport :
Le port du masque et la distanciation physique n’étant pas compatibles avec une activité sportive dans la plupart des disciplines, une attention accrue est nécessaire avant et après la pratique sportive, afin de réduire au maximum le risque. Les moments de convivialité, en particulier les célébrations et fêtes dansantes, sont tout particulièrement à proscrire.

Les mesures barrières et, notamment, le port du masque doivent s’appliquer strictement aux spectateurs et à leurs proches durant les entraînements et compétitions.

La préfecture de l’Ain, en lien avec l’Agence régionale de santé (ARS), suit quotidiennement et avec la plus grande attention l’évolution de la situation sanitaire dans le département. Depuis le week-end dernier, un arrêté préfectoral rend obligatoire le port du masque dans les marchés de plein vent, fêtes foraines, brocantes, braderies, farfouilles, vide-greniers et ventes au déballage situés sur l’espace public, pour toute personne âgée de plus de 11 ans pour l’ensemble du département. En lien avec les autorités sanitaires, d’autres mesures pourront être prises dans les prochains jours ou semaines si la situation venait encore à s’aggraver.

Plus d’informations sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus