Contenu

Collecte du 11 novembre sur la voie publique pour l’Œuvre nationale du Bleuet de France

 

Depuis plus de 80 ans l’Œuvre nationale du Bleuet de France contribue à l’amélioration du quotidien de milliers d’anciens combattants, de victimes de guerre ou d’attentats, aujourd’hui en difficulté. Les fonds collectés viennent également accompagner l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC) dans la mise en place d’actions mémorielles et pédagogiques.

 

Le Bleuet de France, insigne national de mémoire et de solidarité, trouve son origine dans la Première Guerre mondiale. Deux jeunes femmes, Suzanne Lenhardt, infirmière et Charlotte Malterre, fille du commandant de l’Hôtel des Invalides, touchées par la souffrance des blessés décident de les aider. Le bleuet est choisi en souvenir des très jeunes soldats partis au front et surnommés par leurs ainés « les bleuets ». Ces fleurs confectionnées seront ainsi proposées à la générosité publique, au bénéfice des blessés.
Depuis, l’ONAC assure la gestion de l’Œuvre nationale du Bleuet de France présidée par la directrice générale.
Autour de chaque 8 mai et 11 novembre, des milliers de collecteurs bénévoles (particuliers, militaires, membres d’associations d’anciens combattants ou de sous des écoles) font appel à la générosité publique, notamment à l’occasion des cérémonies commémoratives. Les communes peuvent également faire des dons à cette œuvre.

Sur 100€ collectés, 58€ reviennent aux ressortissants en difficultés, 25€ contribuent à l’organisation d’actions mémorielles et 17€ permettent d’organiser et de promouvoir les collectes.

Les maires du département seront destinataires d’un courrier de Monsieur le préfet de l’Ain à la fin de mois de septembre afin de les inviter à mettre en place cette collecte sur leur territoire, ou à faire un don à l’Œuvre nationale du Bleuet de France.

Cet effort, de tout un chacun, permet à l’ONAC d’accompagner les anciens combattants et les victimes de guerre les plus en difficulté (au travers du maintien à domicile, d’aides financières ponctuelles…) et de soutenir les initiatives mémorielles conduites par les établissements scolaires, les associations ou les municipalités.

Le logo du Bleuet :