Contenu

Application des gestes barrières : les contrôles vont s’intensifier

 

La situation épidémiologique dans le département, comme aux niveaux régional et national, se détériore, avec une progression du nombre de nouveaux cas de COVID-19 depuis le début de l’été.

 

Pour plus d’informations sur la situation épidémiologique, rendez-vous sur le site internet de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes.

Afin de poursuivre la lutte contre le virus, et de l’adapter au contexte sanitaire actuel, les services de l’État dans l’Ain renforcent, dès à présent, les contrôles de bonne application des gestes barrières dans les lieux publics. Par la pédagogie auprès de la population et des exploitants d’établissement ou de site, mais aussi par des mesures répressives, les forces de l’ordre ont reçu des instructions pour veiller à l’observation, en tout lieu et en toute circonstance, des mesures sanitaires. Les maires du département ont été informés de ce plan de contrôle, et sont encouragés à poursuivre l’application et le respect des gestes barrières.

Ainsi, toute personne ne respectant pas l’obligation du port du masque, là où il est obligatoire, dans les lieux ouverts au public ou dans les transports notamment, s’exposera à une amende forfaitaire de 135 euros, pouvant être portée à 1 500 euros en cas de récidive dans les 15 jours. Par ailleurs, tout exploitant d’établissement recevant du public ne garantissant pas, par l’application des mesures barrières, la sécurité de ses clients, usagers ou de ses personnels, pourra être verbalisé, mais pourra aussi faire l’objet de sanctions administratives, qui peuvent aller jusqu’à la fermeture.
Pour rappel, les discothèques restent à ce jour fermées ; les débits de boissons feront l’objet d’une surveillance particulière, notamment en raison du développement, en certains lieux, d’activités dansantes, qui demeurent interdites.
Liste des établissements recevant du public dans lesquels le port du masque est obligatoire consultable sur le site internet du ministère des solidarités et de la santé.