Contenu

80 km/h : la mesure entre en vigueur le 1er juillet

 

Le décret du 15 juin 2018 réduit la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h, conformément aux décisions du comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018, sur les routes bidirectionnelles à chaussée unique sans séparateur central.

 

Toutefois, la vitesse sur les sections de routes comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation est relevée, sur ces seules voies, à 90 km/h.

La vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %). Le réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents est celui des routes à double sens sans séparateur central (55% de la mortalité routière). Une réduction de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central - limitée à 90 km/h - permettrait de sauver entre 300 et 400 vies par an.

Détails de la mesure :

À partir du 1er juillet, le 80 km/h devient la vitesse du régime général. Elle s’applique à tous : camions, voitures, conducteurs novices, deux-roues motorisés…

Exception  : les sections avec créneaux de dépassement sur routes à 3 ou 4 voies, sans terre-plein central, sont maintenues à 90 km/h.

Mise en œuvre dans l’Ain :

Les panneaux seront posés par anticipation et masqués jusqu’au 1er juillet pour éviter toute confusion.

En matière d’ajout de panneaux, seules les zones à 90 km/h seront concernées. Le protocole indique d’installer un panneau 90 km/h à l’entrée et un panneau fin de 90 km/h à la sortie (60 panneaux au total).

À partir de 1er juillet, la vitesse maximale autorisée sera de 80 km/h sur l’ensemble des routes bidirectionnelles à chaussée unique sans séparateur central, sauf indications contraires.

Flyer d’informations sur le passage aux 80 km/h (format pdf - 1.1 Mo - 28/06/2018)